Notre vie au Gabon

Nous emménageons à Port Gentil au Gabon pour 2ans. Suivez nos aventures...

16 juillet 2010

Découverte du Gabon avec Suzanne et Christophe - Partie 1 : la Lopé

Enfin, les vacances sont arrivées ! Je les ai attendues avec impatience, d’autant plus que des amis viennent tout spécialement de Hollande pour nous voir ! Il y a Christophe, un ami de longue date, rencontré aux camps de jeunes JMS avec qui j’ai fait le tour de Corse et de belles vacances au Brésil. Et Suzanne, sa copine Hollandaise avec qui il se marie l’été prochain !

Je suis donc parti les chercher à l’aéroport à Libreville le samedi soir. Nous avons filé à l’hôtel pour se reposer un peu, car entre le voyage et les aventures à venir, il va falloir être en pleine forme ! Nous avons donc pris un petit repas de brochettes au bord de l’eau à l’Hôtel Tropicana, très simple mais au cadre très sympa!

Décision du dimanche matin : se lever tôt ! Petit déjeuner à 6h30 pour pouvoir rejoindre le départ des taxis pour Ndjolé le plus tôt possible ! En effet, en ce dimanche il y a la finale de la coupe du monde et pour Suzanne avec la Hollande qui joue le titre, il est hors de question de rater cela ! Nous avons donc fait 3h30 de route à contempler les paysages très verts du Gabon. Le taximan était très sympa, il nous a permis de prendre quelques photos au niveau de l’équateur !

P1120520

Arrivés à Ndjolé, nous avons longuement attendu pour prendre des billets de train pour le parc de la Lopé. La gare, située à 30 minutes en taxibus tout troué (on voyait les roues à travers la carrosserie depuis l’intérieur !), est relativement isolée ! Nous avons quand même pu manger un peu un très bon poisson au bouillon avec du manioc. Puis nous avons pris le rythme de la gare : l’attente. Vers 15h30, alors qu’on l’attendait depuis 14h00, le responsable « nuit » arrive : il va devoir travailler puisque la responsable « jour » n’est pas là. Il nous vend un billet puis la responsable arrive. Surprise : il n’est pas possible d’acheter des billets pour la Lopé (la gare suivante). On ne peut acheter que des billets pour le terminus, à Franceville à l’autre bout du Gabon (c’est comme vouloir acheter un billet pour Toulon au départ de Nice et être obligé de prendre un aller pour Paris !). Et il reste 2 places... On essaye de lui faire comprendre que si on peut aller à Franceville, il est forcément possible d’aller jusqu’à la gare suivante ! Surtout qu’on l’a fait pour le premier billet... mais non, on achète 2 billets plein pot... (Je reviendrais la voir toutes les 30 minutes jusqu’à 22h00 et j’appellerai la direction Libreville pour me faire rembourser la différence et avoir les billets voulus !). Mais cette histoire nous a donné un avantage : patienter jusqu’à l’heure du match en discutant avec tous les passagers et employés de la gare !

P1120532

P1120539

Nous avons donc vu le match devant une toute petite télé, reliée par on ne sait quel miracle au satellite, dans un bar à la gare de Ndjolé ! A 30 personnes devant, l’ambiance y était et Suzanne n’avait pas oublié de prendre le petit kit du parfait supporter Hollandais !

P1120565

Après quelques bières, un petit somme dans la gare et 1h d’attente supplémentaire due au retard du train, nous avons pris place à bord du Transgabonais. Bien sûr, en ce qui concerne l’attribution des places, ce n’est bien sûr pas toujours comme il l’est écrit sur le billet... Mais on a que 2h à rouler et les contrôleurs sont la pour faire régner l’ordre. Et ils ne s’en sortent pas trop mal tout compte fait, même avec tous les voyageurs bourrés qui déambulent dans les couloirs...

Nous sommes donc arrivés à la gare de la Lopé où le chauffeur de l’Hôtel est venu nous chercher. Nous avons passés notre deuxième nuit au MBEI hôtel. Après une longue grasse matinée, nous avons rejoint le Lopé Hôtel qui organise les excursions dans le parc. Ils nous ont dit que des chambres s’étaient libérées, alors nous avons choisi de déménager. Le cadre est superbe et c’est l’anniversaire de Suzanne. Alors tant pis pour le budget cette fois ci. (On a quand même réussi à négocier, et on est retombé sur notre budget de base !)

P1120586

L’après midi, première excursion en 4X4 dans le parc. On n’a pas vu beaucoup d’animaux, mais cette première journée a été très intense ! On a tout d’abord aperçu un éléphant et son petit et les paysages sont magnifiques, surtout quand un troupeau de buffles broute tranquillement. C’est surtout en fin de journée où on a rencontré un vieil éléphant mâle solitaire. Le guide s’est approché, nous a fait signe de le suivre. Nous avons pris le temps de faire des photos, de profiter de la fraicheur du soir qui tombait, jusqu’à ce que le guide tente une approche... C’est là que Babar s’est enflammé et qu’il a commencé à charger ! Nous avons tellement couru vite jusqu’à la voiture que les guides se sont bien moqués de nous ! C’est plein d’émotions que nous sommes rentrés à l’hôtel.

DSC_0097

DSC_0087

Le soir nous avons mangé au restaurant de l’Hôtel. Grosse déception puisqu’ils ne proposent que des plats européens très classiques... Nous avons demandé s’il était possible d’avoir des spécialités locales, mais non.

Le lendemain matin, excursion en forêt à pieds. Nous sommes partis avec le guide à la découverte des singes, des araignées, des scorpions, des oiseaux et de la végétation Gabonaise.

DSC_0104

DSC_0154

DSC_0205

Une longue marche sur les pistes des éléphants (ce sont principalement eux qui tracent les chemins dans l’épaisse forêt) qui est terminée par un magnifique panorama sur le parc avec la possibilité de voir plusieurs familles d’éléphants.

DSC_0191

Sur le retour, pour rejoindre l’hôtel, le chauffeur doit traverser la voie ferrée... mais le train était en panne, en plein dessus ! Bloqués, nous sommes allés manger dans un maquis à la gare un peu plus loin. On s’est régalé cette fois ci !

De retour à l’hôtel à pieds, nous avons fait une longue baignade dans la piscine en attendant l’excursion en pirogue sur l’Ogooué. Le piroguier, intrépide et enfant du pays nous a mené à travers les rapides avec une dextérité à couper le souffle ! Nous sommes allés voir les gravures rupestres (mais ce qui nous a le plus impressionné a été les traces d’éléphants sur le sable !). Sur le retour, nous avons même pu voir un buffle se désaltérer au bord de l’eau. Avec le coucher de soleil sur le fleuve, cette journée a été magnifique !

DSC_0230

P1120652

Le soir même (2h00 du matin) nous avons repris le train. Direction Ndjolé à nouveau. En première classe cette fois ci, mais toujours autant la galère avec les places (ex : ma place n’existait même pas !). Arrivé à Ndjolé, nous avons attendu le taxi pour Lambaréné. Grace à notre longue attente à l’aller, nous connaissions bien les employés de la gare qui nous ont tout de suite réservé 3 places dans le premier taxi. 9 dans le taxi, 1 seul phare, pleine nuit. Heureusement que le chauffeur connaissait bien la route. Mais je n’ai jamais été aussi peu serein de ma vie. Christophe et Suzanne non plus...

A Lambaréné, nous avons tout de suite pris nos billets de pirogue pour Port-Gentil. Puis nous avons rejoint l’hôtel pour nous reposer un peu et poser nos affaires. Nous avons visité la partie historique de l’Hôpital du Dr Schweitzer, un peu trop vite à notre goût... Visite express ! Cet hôpital est très bien placé, en bordure de l’Ogooué. Il reste tout de même un des principaux hôpitaux du Gabon !

Le lendemain, à 6h00, RDV à la pirogue. Départ pour Port-Gentil ! 6h00 de navigation nous attendent. Mais pour nous qui ne connaissions pas très bien les paysages gabonais, c’est une belle découverte que de voyager lentement. Bon, on dit pirogue, mais c’est comme un gros bateau avec 13 moteurs 40 chevaux ! Oui, oui, j’ai bien dit 13 ! Et puis on a bien eu le temps de faire la visite de ce super bateau, puisqu’à l’embouchure, la pirogue a raté le chenal et s’est posée sur un banc de sable... à marée descendante. Les piroguiers sont parvenus à nous débloquer, mais il a bien fallu 3 heures pour cela !

P1120728

P1120759

L’épopée « Découverte du Gabon - épisode 1 » s’est terminée ici, de retour à Port-Gentil où nous avons retrouvé Anne-Laure pour un apéro sur la plage !

P1120771

P1120765

Posté par wackogn à 16:41 - Voyages - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Si vous revoyez Babar,donnez lui le bonjour de ma part.....
    Bizzzz

    Posté par Sophie, 17 août 2010 à 13:11
  • WoW !!!

    Coucou !!

    Superbes paysages, très belles photos et quelques péripécies qui font de drôles de souvenirs...

    J'ai hate de pouvoir aussi passer vous voir sur le Gabon...

    Bizoux
    Jojo au Congo
    (depuis sa plateforme offshore ; c'est là que la meilleure connexion internet !! )

    Posté par Johanny, 19 août 2010 à 10:56
  • Quand les prochaines vacances ??

    Moi je connaissais le train en Inde et ce n'est pas triste non plus.
    Quel récit, quel voyage, de belles photos !! Pas le temps de vous ennuyer.
    Des aventures pour mettre dans la boite a souvenir.

    Bisous à vous 2

    Posté par Jkline, 23 août 2010 à 22:33
  • :D

    Oui, nous aussi nous avons fait l'hopital du dr swetzer, la femme fait vraiment une vitesse eclaire !
    Bon, en mm temps pour 500 FCfa ...
    En plus les moustiquaires étaient d'origine !

    Posté par Lauréanne, 25 décembre 2010 à 18:38

Poster un commentaire